révélations credit mutuel 2010

Le crédit mutel donne le LA aux révélations

concours vip

Tout au long de l'été, vous pourrez jouer pour devenir Reporter VIP dans les festivals de musique !

(visite des backstages, rencontres avec les organisateurs, interviews des artistes…)

les précédents reportages

accueil > Pop | Rock > un artiste

un artiste

BENOIT : Se quitter, se dire au revoir - Fête de la Musique/Armentières

Les votes sont maintenant terminés

BENOIT

Après quelques années de solfège à l'école municipale de musique, Benoit découvre Les Beatles à 16 ans et se met à jouer de la basse en reprenant Michelle, Help, Girls, Paper Back writer... Il forme ensuite un groupe associant la basse et le chant et joue les hits de Police et des Wings; le groupe changera de guitariste pour aller vers une musique plus rock; c'est Ritchie Blackmore et Deep Purple qui hanteront le répertoire musical de Benoit et de son power trio "God Spirit", mélant Highway star, Lazy et Smoke on the water aux premières compositions de Benoit. Mais l'ambiance de groupe se détériore sous la pression du guitariste; Benoit décide alors de quitter le groupe pour rejoindre celui des Black-White, groupe de Heavy Metal roubaisien en 85 avant de les quitter pour d'autres aventures musicales. Après avoir été auditionné par Gilles Soulier, Benoit intègre le groupe Electronuit pour des musique plus pop et électroniques dont 2 titres seront enregistrés en studio; En 86, la rencontre avec Patrick Harisson, chanteur à la voix Soul verra la création d'un duo et la production d'un single "I wanna dance" sous le nom Washington, titre funk-soul composé par Benoit avec des apparitions du duo sur des scènes du Top 50; Suivra la période swing avec Eric Monchet, chanteur jazzy dont un 45 tours "Elle danse" sera produit, associé à de nombreux concerts dont des premières parties aux côtés de Patrick Bruel et de Claude Nougaro; l'aventure se poursuivra avec le groupe Extérieur Nuit (90-93) dont un CD 4 titres sera enregistré (Zoé - Le grand livre bleu - Insulaire et Dérives-), avant que les membres du groupe se séparent, faute de production et de management. Par la suite, Benoit se mettra à l'écriture et à la composition tout en jouant de la basse dans des groupes de reprises dont notamment Secteur Blues. Aujourd'hui sort son premier opus "Rétrospective", composé de 9 titres en tant que Auteur Compositeur Interprète. Autour de chansons récentes inspirées par "sa famille" et des chansons plus anciennes, Benoit a choisi de réaliser un album aux couleurs musicales actuelles. Ses nombreuses influences aussi variées que Paul Mac Cartney, Sting, The Christians, mais aussi Alain Chamfort, Pascal Obispo, Gérald de Palmas ou Stanislas l'ont emmenées à se mettre de nouveau en première ligne. Sous la direction artistique de Ben Calleja qui a collaboré avec Benoit sur l'ensemble du projet, les guitares acoustiques et électriques de Ben donnent dès les premières mesures la tonalité aux compositions, complétées de nappes de claviers et de pianos mélodiques joués par Laurent Top; Les lignes de basse frettées ou fretless ne sont pas en restes : l'instrument favori de Benoit s'installe aux différents climats des chansons, collant aux rythmes des batteries et percussions de Manu Raison, toujours efficaces et "groovants".