révélations credit mutuel 2010

Le crédit mutel donne le LA aux révélations

concours vip

Tout au long de l'été, vous pourrez jouer pour devenir Reporter VIP dans les festivals de musique !

(visite des backstages, rencontres avec les organisateurs, interviews des artistes…)

les précédents reportages

un artiste

Musiques électroniques

+ d'artistes Musiques électroniques

Marboss : Marboss - Beat Conductor

Les votes sont maintenant terminés

Marboss

Marboss découvre la vague de l’électro-pop et de la new-wave dans les débuts des années 80. C’est au milieu de cette décennie qu'il composa ses premiers morceaux musicaux électronique. Il se représente sur scène dans des soirées privées de Paris et en région parisienne. Durant la période acide/house qui suivi, Marboss se représente dans des soirées étudiantes et anime une émission de radio. Poursuivant des études en informatique en 94 à Stafford, près de Birmingham en Angleterre, Marboss rencontre différents DJ et musiciens issus de la scène techno, et, il découvre l’utilisation des samples aux travers les premiers outils musicaux PC (trackers). C’est en 1999, lors de la journée d’étude sur « le mouvement et la culture techno » organisée par la Bibliothèque Nationale de France à Paris, que fût diffusé son premier album auto-produit « Musica Electronica » (puis pendant des semaines par la suite via le web). A cette occasion, Marboss rencontre H. Maurel (Président de Radio FG) et E. Morand (F-Communication). Marboss quitte la région parisienne en 2001 pour s’installer à Juan les Pins (Ibiza Français), et ses singles sont diffusés et dansés dans les pubs et clubs de la côte d’azur. Il réalise alors son second album auto-produit « e-music » en collaboration avec Millenium studio à Nice. Marboss est interviewé et chroniqué dans différents magazines de musique électronique (Trax, Coda...). Il anime une émission de radio le samedi de 20h à 22h, à Nice sur Fréquence K 103.4 FM, intitulée Elektrochoc. Il présente son dernier album aux radios et dans divers concerts privés. Marboss produit en juin 2003, une nouvelle démo de 7 compositions, puis il s'installe en Moselle à Metz afin de travailler avec le groupe Arts of Erebus, et sur un projet intitulé Messaia. En janvier 2007, Marboss compose l'hymne officiel de l'arrivée du TGV-Est en Lorraine (ouverture de la LGV-Est par RFF, et l'inauguration de la gare TGV Lorraine à Louvigny par la SNCF). Marboss innove en mars 2008 avec la composition d'une musique intitulée "Autoroute". Il synchronise directement un navigateur GPS avec ses instruments de musique électronique et enregistre la musique dans son automobile. En Juin 2008, Marboss signe avec le Label Musea pour son troisième album intitulé "electrotherapies" distribué dans le monde entier. Il démarre une tournée de concerts intitulée "Alpha Omega Tour" à la Laiterie à Strasbourg avec le groupe américain Ratatat en novembre 2008. Devenu une référence dans l'utilisation des denières technologies musicales et visuelles en France, Marboss clôture le Festival Norapolis 7 de Metz en mai 2009 par un grand concert electro/vjing, et présente un nouveau concept électro à base de sound designing et djing avec Jhon Black Fire. En décembre 2009, Marboss réalise une veillée électronique dans l'église de Saint-Evre à Toul. Il y présente un concept de collecte de notes à partir de l'écran tactile de son iPod. Les notes collectées dans le public sont jouées en boucle puis accompagnées par son sound-design.